image podcast

La Première

-

Histoire

Un Jour dans l'Histoire

La Seconde Guerre Mondiale selon Olivier Wieviorka

36 min

| Publié le 23/10/23

Nous sommes le 2 septembre 1945. Fin officielle de la Seconde Guerre mondiale avec la signature des actes de capitulation du Japon, à Tokyo. L’humanité est allé aux confins de la barbarie, précipitant dans la mort de soixante à septante millions d’individus. L’Union soviétique a payé le plus lourd tribut, vingt-six millions de victimes, ensuite, c’est la Chine qui monte sur le funeste podium : quatorze à vingt millions de morts. L’antisémitisme nazi a provoqué l’assassinat de cinq à six millions de Juifs Terrible bilan qui voit les civils l’emporter sur les combattants, ce qui est un phénomène inédit. En 1976, Primo Levi, homme de lettres italien, rescapé d’Auschwitz, écrit : Dans la haine nazie, il n'y a rien de rationnel. Nous ne pouvons pas la comprendre ; mais nous pouvons et nous devons comprendre d'où elle est issue, et nous tenir sur nos gardes. Si la comprendre est impossible, la connaître est nécessaire, parce que ce qui est arrivé peut recommencer, les consciences peuvent à nouveau être déviées et obscurcies : les nôtres aussi . » Invité : Olivier Wieviorka « Histoire totale de la Seconde Guerre mondiale » aux éditions Perrin. Sujets traités : Auschwitz, nazi, haine, Olivier Wieviorka