image podcast

La Première

-

Histoire

1000 Jours dans l’Histoire

QUAND LA CULTURE RENDAIT LIBRE

28 min

| Publié le 05/07/17

Nous sommes le 10 mai 1933 . Sur la place de l’Opéra, à Berlin. « Contre la décadence et contre la dégénérescence des Moeurs. Pour la discipline et la morale au sein de la famille et l’Etat », 20 000 livres sont jetés aux flammes par des étudiants, des enseignants et des membres des instances du parti nazi. L’autodafé se répétera dans 21 autres villes d’Allemagne. C’est une des étapes de la reprise en main, par les autorités, de la culture. Les exemples sont nombreux dans l’histoire. ils sont la signature des totalitarismes. Cette culture devenue si dangereuse. Depuis quand a-t-elle quitté les hautes sphères de l’aristocratie et autres élites. Comment et pourquoi est-elle un outil d’émancipation des masses populaires ? Est-elle en danger, aujourd’hui ?