Passer à la recherche
background

Yérime Sylla après l’exploit des Red Wolves : "On n’est pas là en spectateur, on veut encore rendre fiers les Belges"

Handball

9 min

| Publié le 16/01/23 |

Disponible jusqu'au 17/01/2043

Les Red Wolves savourent au lendemain de leur victoire historique face à la Tunisie, le premier succès en Coupe du monde pour notre équipe nationale de handball masculine. Une véritable consécration pour les hommes de Yérime Sylla qui ont certes fêté l’évènement historique mais se sont replongés immédiatement dans le tournoi. "C’est toujours plus facile de récupérer après une victoire", raconte Yérime Sylla, sourire aux lèvres, au micro de Thibaut Rinchon au lendemain de l’exploit des Red Wolves. "La compétition laisse peu de temps pour tergiverser, pour se poser des questions. On est compétiteurs dans l’âme et on réalisera sans doute après", explique-t-il alors que nos handballeurs doivent affronter Bahreïn ce mardi pour valider leur qualification au prochain tour. Une qualification qui ne fait quasiment plus aucun doute puisqu’il faudrait une défaite des Wolves et un succès hautement improbable de la Tunisie contre le Danemark pour voir notre équipe nationale sortir du tournoi. "J’espère qu’on va encore rendre fiers les Belges, qu’on va continuer d'avancer. On en a les moyens. On n’est pas venus en spectateurs, on est là en acteurs", répète Sylla, ambitieux en vue du 2e tour. "L’important c’est de faire le plein de points face à Bahreïn. Quatre points, c’est ce qu’on s’était fixé car on savait que ce serait compliqué face au Danemark. On veut se donner un maximum d’espoir pour le prochain tour. On était très proches d’une très bonne Croatie chez nous, on va voir comment l’Egypte va se présenter… Si on passe ces deux grosses nations de handball, un avenir radieux peut nous sourire." "Viser la lune, c’est toujours au moins avoir les étoiles. Donc on va viser la lune", a-t-il conclu.