image podcast

La Première

-

Histoire

Un Jour dans l'Histoire

L'alimentation, reflet de la hiérarchie sociale en Grèce ancienne

28 min

| Publié le 12/10/23

Nous sommes au troisième siècle avant notre ère, dans son « Traité des choses désirables en elles-mêmes », le philosophe Chrysippe décrit la place des anchois dans les pratiques alimentaires : « L’anchois, à Athènes, est méprisé du fait de son abondance, et les Athéniens déclarent qu’il s’agit d’une nourriture de mendiants, tandis que dans d’autres cités on en fait grand cas, bien qu’il y soit de moindre qualité ». Deux siècles plus tard, le poète comique Eriphos évoque : « Ces choses que les pauvres ne peuvent acheter, un ventre de thon, une tête de bar, une seiche que les dieux eux-mêmes se gardent de mépriser ». Comment les pratiques alimentaires, dans la Grèce ancienne, sont-elles la caisse de résonnance des hiérarchies sociales et du rapport homme-femme, c’est la leçon du jour… Invité : Jean-Manuel Roubineau, maître de conférences en histoire ancienne à l’université de Rennes 2 et auteur de : « Les cités grecques, VIe-IIe siècle avant JC » editions PUF. Sujets traités : Chrysippe, Athènes, Grèce, Antique, anchois, alimentation, Eriphos, Grèce