image podcast

La Première

-

Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Les impératrices romaines et leur coiffure

34 min

| Publié le 28/09/23

Nous sommes en l’an 100, à Rome. Pline le Jeune est nommé au Sénat par l’empereur Trajan. En guise de remerciement, il se fend d’un discours, devant l’assemblée, dans lequel il se lance dans des éloges à la deuxième personne du singulier et dans des récits où l'empereur apparaît comme le chantre de la liberté. Le tout frais sénateur n’oublie pas l’impératrice Plotine. Il dit, s’adressant à Trajan : « Votre épouse est pour vous un ornement et une gloire de plus. Quelle vertu plus antique et plus sainte que la sienne ? [...] Comme elle est simple dans sa parure, modeste dans son train, sans fierté dans sa démarche ! » Simple dans sa parure Plotine l’est, en effet : un simple bandeau sur le front, quelques petites boucles, les cheveux noués dans le bas du crâne et le tour est joué. Plus spectaculaire est la tête de Domitia Longina, l’épouse de l’empereur Domitien, couronnée d’un amoncellement de boucles minuscules créant comme autant de petites alvéoles, l’arrière du chef étant paré d’un enchevêtrement de petites tresses regroupées en chignon. Alors que nous disent les coiffures des impératrices romaines. L’indice capillaire est-il pertinent pour comprendre le personnage et son histoire et plus largement pour expliquer l’état de l’Empire, son idéologie, sa politique, à un moment donné. Les cheveux des impératrices parlent-ils ? Invitée : Carine Mahy, historienne et archéologue, guide-conférencière. Sujets traités : rome, impératrices, empereur, Trajan, antique, parure, coiffure,Domitia Longina, Domitien, Empire