Passer à la recherche
image podcast

La Première

-

Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Guerre aux hommes : Olympe Audouard démonte les phallocrates

37 min

| Publié le 24/10/22 |

Disponible jusqu'au 23/10/2023

Nous sommes dans le courant de l’année 1866. C’est chez Dentu, éditions parisiennes, que paraît un texte qui va faire grand bruit. Il est signé Madame Olympe Audouard. Son titre, accrochez-vous, : « Guerre aux hommes » ! Le programme semble on ne peut plus claire. Mais en y jetant un œil attentif, on s’aperçoit vite que, sous la provocation de la déclaration agressive, belliqueuse, se cache un plaidoyer en faveur des droits des femmes. Nous sommes dans un XIXe siècle ouvertement rétrograde en la matière et, dans son essai, la trentenaire originaire de Marseille, qui s’oppose à un patriarcat infernal, a décidé de démonter, un par un , les arguments utilisés, par les hommes, pour justifier une supposée infériorité des femmes. Elle le fait, certes avec une franche férocité, mais surtout avec une intelligence qui rend sa réflexion limpide et, ô combien, raisonnable. Le tout en utilisant le registre de l’humour et de l’ironie. Ce qui nous réjouit, aujourd’hui. Les offensés, les indignés, on s’en doute, sont nombreux, les haineux galvanisés dans leur fiel, mais, contre toute attente, le pamphlet d’Olympe est un succès. Et pourtant, malgré le scandale retentissant, malgré les lectrices et lecteurs, notre autrice va passer à la trappe de la mémoire littéraire. Évacuée des dictionnaires, des encyclopédies, des auditoires, effacée de l’histoire… Une bonne raison de revenir sur le parcours de cette audacieuse, courageuse, obstinée, éprise de justice et de liberté : Olympe Audouard… Invité : Julien Marsay, agrégé de Lettres modernes, enseigne dans un lycée d'éducation prioritaire à Paris. Spécialistes de questions de genre et de représentations. Créateur du compte Twitter Autrices invisibilisées. Auteur, notamment, de « La revanche des autrices », une enquête sur l'invisibilisation des femmes en littérature et il signe la préface de la réédition de « Guerre aux hommes » d’Olympe Audouard, le tout chez Payot.