Passer à la recherche
background

Sibylle Grimbert "Le dernier des siens"

Sous couverture avec Sibylle Grimbert

8 min

| Publié le 16/11/22 |

Disponible jusqu'au 17/11/2042

Sibylle Grimbert est venue présenter à Thierry Bellefroid et Lucile Poulain ce roman sur la magnifique relation entre un homme et un grand pingouin où il est aussi question de la disparition des espèces. 1835. Gus, un jeune scientifique, est envoyé par le musée d’Histoire naturelle de Lille pour étudier la faune du nord de l’Europe. Lors d’une traversée, il assiste au massacre d’une colonie de grands pingouins et sauve l’un d’eux. Il le ramène chez lui aux Orcades et le nomme Prosp. Sans le savoir, Gus vient de récupérer le dernier spécimen sur Terre de l’espèce. Une relation bouleversante s’instaure entre l’homme et l’oiseau. La curiosité du chercheur et la méfiance du pingouin vont bientôt se muer en un attachement profond et réciproque. À l’heure de la sixième extinction, Sibylle Grimbert convoque un duo inoubliable et réussit le tour de force de créer un personnage animal crédible, avec son intériorité, ses émotions, son intelligence, sans jamais verser dans l’anthropomorphisme ou la fable. Le Dernier des siens est hanté par une question aussi intime que métaphysique : que veut dire aimer ce qui ne sera plus jamais ?