Passer à la recherche
image podcast

Musiq3

-

Culture

Shin hanga, la nouvelle estampe japonaise, au Musée Art & Histoire

Le renouveau de l'estampe traditionnelle (1900-1960)

6 min

| Publié le 12/10/22 |

Disponible jusqu'au 13/10/2023

Le Musée "Art & Histoire" inaugure une nouvelle exposition d’estampes japonaises qui fait suite à une précédente manifestation organisée en ses murs en 2016-2017. Le musée présentait sous le titre "Ukiyo-e" des estampes traditionnelles des 18e et 19e siècle. Le Musée du Cinquantenaire expose à présent des œuvres réalisées entre 1900 et 1960. "Shin hanga" qui signifie « nouvelle estampe » est un mouvement de renouveau de l’estampe traditionnelle. Les thèmes classiques comme le paysage, les jolies femmes, les acteurs de kabuki, les fleurs et les oiseaux illustrent une esthétique nouvelle influencée par la modernisation du Japon. L’éditeur Watanabe Shōzaburō (1885-1962) a joué un rôle essentiel dans la perpétuation de la tradition. La production de l’estampe japonaise recourait traditionnellement à la technique de la xylogravure, la gravure sur bois, concurrencée par les nouvelles technologies, la photographie et la lithographie. Watanabe a résisté aux techniques modernes tout en initiant un nouveau style dans l’art de l’estampe. Il est considéré comme le grand promoteur du mouvement "Shin hanga". L’exposition ne présente pas moins de deux-cent-vingt estampes provenant de collections privées hollandaises et japonaises complétées par des croquis, des épreuves et des estampes sortis de la collection du petit-fils de l’éditeur Watanabe. La présentation inclut un choix d’estampes "Shin hanga" de la collection du Musée "Art & Histoire". Nathalie Vandeperre, conservatrice des collections Extrême-Orient, au micro de Pascal Goffaux.