image podcast

Classic 21

-

Musique

Save My Soul

Billie Davis et la soul music mod’s anglaise

4 min

| Publié le 21/08/23

Un peu de soul music mod’s anglaise typiquement sixties, avec cette jeune vedette appelée Carol Hedges, mais qui sera rebaptisée Billie Davis par son imprésario, s’inspirant de Billie Holiday pour le prénom, et de Sammy Davis Jr pour le nom.Car l’Angleterre fut aussi un ardent bastion de la soul music. Bon nombre d’artistes américains sont venus s’installer au Royaume-Unis, des firmes de disques, comme Pye Records, ont pressés bon nombre de disques de soul music, et puis, les sixties et les seventies ont eu leur lot de vedettes anglaises : Dusty Springfield, Shirley Bassey, l’animatrice télé Lulu et sa reprise des Isley Brothers ''Shout'', Tom Jones, Sharon Tandy, The Fondations… Billie Davis enchaîne les succès comme "Tell Him" (reprise des Exciters) et "I Want You to Be My Baby ". En 1967, elle signe chez Columbia Records et sort l'album "Billie Davis ". Parmi ceux-ci, impossible de passer à côté de Billie Davis, chanteuse anglaise de soul et de pop qui a connu un joli succès au début des années 1960. Commençant sa carrière en chantant dans des clubs de Londres, elle signe un contrat avec le label Decca Records en 1963 et son premier single, "Whatcha' Gonna Do", est devenu un hit dans les charts anglais. ---Replongeons dans cette période bénie, entre sixties et seventies, une époque où les 45 tours se vendaient par millions, et parmi ces quantités astronomiques de galettes, des disques tantôt rares, tantôt introuvables, que les DJ’s de l’époque faisaient tourner dans les clubs branchés et spécialisés en soul music. ''Save My Soul'' avec Jean-Yves Louis, le vendredi à 13h45 sur Classic 21 dans Lunch Around The Clock.