Passer à la recherche
image podcast

Classic 21

-

Musique

Save My Soul

Noël avec Amos Milburn, pianiste et chanteur de rhythm and blues

4 min

| Publié le 23/12/22 |

Disponible jusqu'au 23/12/2023

Voilà un personnage haut en couleur dont nous allons brièvement évoquer la carrière : Amos Milburn. Le Texan, né le 1er avril 1927 à Houston va très vite se faire connaître grâce à son don pour le piano, un don qu’il cultive à l’église le dimanche, mais cette période sage et vertueuse ne dure qu’un temps. Il va découvrir le boogie-woogie dans les maisons closes, et va pratiquer cette forme musicale plus rythmée que le blues, dans des endroits comme les clubs et les barrel houses. Amos Milburn se fera très vite connaître pour ses chansons célébrant l’alcool. Dès 1948, il obtient le succès et devient très vite un artiste réputé, influençant au passage Fats Domino et Little Richard. La chandelle brûle par les deux bouts, rendu infirme après deux attaques et une amputation, il décède le 3 janvier 1980 à l’âge de 52 ans. Le label King, une maison de disques de Cincinnati dans l’Ohio, active entre 1948 et 1968 qui va sortir des disques d’artistes comme James Brown, le pianiste Bill Doggett, le chanteur hillbilly Moon Mullican, Hank Ballard (dont la sœur Florence était membre des Supremes). Amos Milburn avec ''Christmas (Comes But Once A Year)''. ---Replongeons dans cette période bénie, entre sixties et seventies, une époque où les 45 tours se vendaient par millions, et parmi ces quantités astronomiques de galettes, des disques tantôt rares, tantôt introuvables, que les DJ’s de l’époque faisaient tourner dans les clubs branchés et spécialisés en soul music. ''Save My Soul'' avec Jean-Yves Louis, le vendredi à 13h45 sur Classic 21 dans Lunch Around The Clock.