Passer à la recherche
image podcast

La Première

-

Histoire

Saint Gilles et Forest : autrefois des prisons modèles

Un Jour dans l'Histoire

36 min

| Publié le 16/11/22 |

Disponible jusqu'au 15/11/2023

Nous sommes en 1910, à Bruxelles. Cela fait trente-sept ans que le projet de construction d’une prison, dans la commune de Forest, a été amorcé. Il s’agit de remplacer la prison des Minimes. Les travaux, menés par Léon Bouckaert, l’ingénieur-architecte responsable des constructions pénitentiaires, sont terminés et le moment de l’inauguration est enfin arrivé. La prison de Forest est un dédoublement de la prison de Saint-Gilles, les bâtiments sont voisins et reliés par un passage souterrain. Les deux prisons seront citées en exemple à la fin du 19e et au début du 20e siècle, en raison de leur « modernité ». L’automne 2022 est marqué par le transfert de la prison de Forest sur le site de Haren, en périphérie bruxelloise. La Ligue des droits humains (LDH) et l’Observatoire international des prisons (OIP) ont lancé une pétition dans le but de transformer cette prison en musée pédagogique. La Ligue a aussi réalisé une série de podcasts sur la question dans laquelle elle revient, notamment, sur l’histoire de l’univers pénitentiaire. Nous entendrons, tout à l’heure après le journal de 14h, l’un des épisodes qui donne la parole à un ancien détenu devenu éducateur. Alors de quelle manière et pourquoi la Belgique, autrefois, a-t-elle pu vanter ses prisons ? Invité : Xavier rousseaux, maître de recherche du FRS-FNRS, professeur à l’UCL.