Passer à la recherche
image podcast

Classic 21

-

Musique

Rock and Roll Attitude 1/5

Voyage à travers le monde de la magie et de la musique… 1/5

2 min

| Publié le 04/03/24

Avec Steve Miller Band, Muddy Waters, les Who et Fleetwood Mac. La magie analogie de la sexualité dans "Abracadabra" du Steve Miller Band en 1982, inspiré du répertoire de Diana Ross et des Supremes. "Mojo" évoqué par la légende du blues, Muddy Waters, en 1957, c’est un pouvoir magique selon la tradition Hoodoo des noirs américains transportés de force aux États-Unis équivalant de sex-appeal extraordinaire. En 1968, les Who publient "Magic Bus", le bus magique. Impossible d’évoquer la magie sans citer la sorcellerie que l’on retrouve dans "Rhiannon" (sorcière galloise, une reine maudite qui subit l’exil et une vie de pauvreté) classique de Fleetwood Mac sorti en 1975 signé Stevie Nicks. MARDI 05/03/24 Avec Rainbow, The Cars, Bruce Springsteen et Queen. La magie, les sorts et autres thèmes d’heroic-fantasy, le groupe Rainbow, fondée par le guitariste Ritchie Blackmore dans les années 70 après son départ de Deep Purple, sort "Magic" en 1981. 1984, The Cars, groupe originaire de Boston dirigé par Ric Ocasek et Benjamin Orr, sortent eux aussi "Magic". Pour "Magic" le 15e album de Bruce Springsteen en 2007, la plage titulaire, la magie n’est pas très scintillante ou positive. Queen signe "A King of Magic" en 1986, écrit par le batteur Roger Taylor, réarrangé par Freddie Mercury, écrit pour se retrouver sur la B.O. du film "Highlander" avec Christophe Lambert, alias Connor MacLeod. MERCREDI 06/03/24 Avec Coldplay, Simple Minds, Jimi Hendrix et Santana. En 2014, Coldplay signe l’album le plus introspectif de sa carrière “Ghost Stories”, le chanteur et leader de Coldplay puise dans sa récente séparation avec l’actrice Gwyneth Paltrow. En 2018, Simple Minds sort son 18e album “Walk Between Worlds” sur lequel il publie “Magic”. En 1967, le Jimi Hendrix Experience publie “Spanish Castle Magic” qui revient sur les débuts du guitariste, c’était le nom d’un club de Seattle, le top du top en matière de boîte de nuit. Reprise d’un classique de Peter Green et Fleetwood Mac, Santana signe son premier véritable tube en 1970, référence à la magie noire, sorcellerie, exorcisme, au diable… JEUDI 07/03/24 Avec The Police, David Bowie et Heart. Chaque petite chose qu’elle fait est magique, “Every Little Thing She Does is Magic” classique du groupe Police sorti en 1981, le personnage masculin est clairement obsessionnel, 2 ans plus tard dans “Every Breath You Take” traitera aussi d’un homme basculant dans le harcèlement. En 1986, David Bowie se plonge dans la peau de Jareth, le roi des kobolds, l’acteur principal dans le film “Labyrinthe”, il signe aussi la bande originale, notamment “Magic Dance”. En 1975, Heart, le groupe des sœurs Wilson, Ann et Nancy, publient ce “Magic Man”, l’un de leurs plus grands succès. Qui parle de Mike Fisher, le premier guitariste de la formation, ensuite manager, ingénieur du son du groupe et petit ami de la chanteuse, Ann Wilson. VENDREDI 08/03/24 Avec Kiss, Aerosmith, Red Hot Chili Peppers, Electric Light Orchestra et Lou Reed. En 1979 sur son album “Dynasty”, le groupe américain Kiss publie “Magic Touch”. Autre morceau pour Aerosmith et "Magic Touch" sorti en 1987, Steven Tyler en demande de la “magic touch” de sa partenaire, charme et de sexualité. Le plus “magique” basketteur américain : Magic Johnson, stars des Los Angeles Lakers, sur “Mother’s Milk” des Red Hot Chili Peppers en 1989, Flea, le bassiste, est un grand fan. En 1975, la magie du charme féminin évoquée par le groupe de Jeff Lynne, Electric Light Orchestra, dans "Strange Magic". En 1995, Lou Reed rend hommage à l’un de ses meilleurs amis, Doc Pomus, en reprenant “This Magic Moment” en hommage au compositeur. Le réalisateur David Lynch le choisi pour la bande originale de son film devenu culte “Lost Highway”. --- Du lundi au vendredi, Fanny Gillard et Laurent Rieppi vous dévoilent l’univers rock, au travers de thèmes comme ceux de l’éducation, des rockers en prison, les objets de la culture rock, les groupes familiaux et leurs déboires, et bien d’autres, chaque matin dans Coffee on the Rocks à 6h30 et rediffusion à 13h30 dans Lunch Around The Clock.