image podcast

Classic 21

-

Culture

Retroverse

Six perles oubliées du jeu vidéo d’horreur

4 min

| Publié le 07/11/23

L’ombre d’Halloween plane encore, loin des stars de l’horreur comme Doom ou Resident Evil, nous vous proposons de plonger dans des classiques méconnus des jeux d’horreur sur consoles 8 et 16 bits. Le très malsain Monster Party qui a étonnement passé les mailles du filet de la censure de Nintendo, en 1989 sur NES. Holy Diver, la même année rendait un hommage au premier album éponyme de Dio, tout en se veinant de références metal officieuses. Au-delà de Sweet Home (qui a inspiré Resident Evil) et de Splatterhouse 2, cette petite boutique des horreurs s’attarde aussi sur des jeux à pratiquer en famille avec Zombies Ate My Neighbors et Haunting sur consoles 16 bits. Ou comment le pouvoir de la suggestion, de la censure et du rock dans le gaming horrifique ont été un formidable carburant dans les 80’s et les 90’s. --- Michi-Hiro Tamai présente l’histoire du gaming, ses enjeux actuels et le lien avec les communautés qui l’animent à 13h45 dans Lunch Around The Clock sur Classic 21, la radio Rock’n’Pop !