background

La Une

-

Info

Etienne De Callataÿ (UNamur) sur les tarifs bancaires

QR le débat

1 min

| Publié le 26/01/24

"Les études de comparaison internationales sont plutôt flatteuses avec la Belgique car les tarifs bancaires sont plus élevés à l’étranger. On pourrait se satisfaire de cette situation", reconnaît l’économiste et professeur de finances publiques (Unamur), Etienne de Callataÿ. Mais si beaucoup ont l’impression de payer trop, c’est parce que les services humains qu’offrent les banques diminuent. "C’est ce qui amène à penser que l’on paie trop en Belgique pour le service que l’on reçoit. Mais on oublie que derrière le digital, il y a des informaticiens et des machines qui coûtent aussi." Selon lui, "ce qui coûte vraisemblablement le plus cher, ce sont les aspects de contrôle prudentiel à la suite des réformes mises en œuvre pour de bonnes raisons après la crise financière." "Il faut souhaiter qu’il y ait plus de concurrence, surtout sur l’épargne", ajoute-t-il.