image podcast

Classic 21

-

Musique

Pseudo

Autrefois connu sous le nom de Prince, il devient un symbole

4 min

| Publié le 20/12/23

Voilà un artiste qui a abandonné son nom pour ne laisser place qu’à un symbole fort avec non seulement un pseudonyme, une identité quasi universelle, la possibilité d’ouvrir toutes les portes de la création sans limites. Dans l’histoire du rock, je ne connais que deux gars qui ont réussi à faire ça. David Bowie et l’artiste autrefois connu sous le nom de Prince. Prince Roger Nelson de son nom complet, un prénom assez original, ça lui aura valu des surnoms de toutes sortes au long de sa carrière comme : "The Prince of Pop", "His Royal Badness", "His Purple Majesty"… Vers la fin 1992, il sort un album qui, à l’origine, n’a pas de nom. Juste un énorme symbole sur la couverture. Un symbole qu’on avait déjà vu dans le passé sur "Purple Rain", mais modifié. L’album de 1992 est surnommé aujourd’hui "Love Symbol". Très ironiquement, la chanson qui ouvre l’album est "My Name is Prince". Le génie c’est d’avoir réussi à faire parler de lui à un moment où sa carrière commençait à prendre une tournure dangereuse. Le changement de nom de Prince en un symbole est l’une des réinventions musicales les plus folles de l’histoire. --- Une inspiration cinématographique ou littéraire ? Une histoire mystique montée de toutes pièces ? Une simple référence à une chanson ? Quelles sont les origines des pseudonymes des artistes et groupes de l'histoire de la musique ? Tangui Horel vous raconte comment ces personnalités ont trouvé leurs noms aux origines parfois très surprenantes le mercredi à 16h45 sur Classic 21.