image podcast

Classic 21

-

Musique

Pseudo

Rob Zombie, un nom digne d'un film d'horreur

2 min

| Publié le 13/09/23

Comme Vincent Furnier, qui avait légalement changé son nom pour Alice Cooper, Robert Bartleh Cummings deviendra Rob Zombie. Né sous le nom de Robert Bartleh Cummings, le chanteur musicien se lance dans la musique dans les années 80 avec un groupe de punk psychédélique du nom de White Zombie, inspiré d’un film du même nom. A ce moment-là, il se fait appeler : “Rob Straker”, beaucoup de choses laissent à penser que ça viendrait du nom d’un personnage de Stephen King, dans son roman sorti en 1975 : “Salem”. On y retrouve un personnage du nom de “Richard Straker” un vampire, un mort-vivant. Le groupe change de nom pour Rob Zombie et, après 4 albums, se sépare en 1998. Deux ans plus tôt, Robert avait légalement changé son nom de famille en "Zombie". Et Rob Zombie réalise un rêve de toute une vie, il a la chance de collaborer avec Alice Cooper, sur la chanson "Hands of Death (Burn Baby Burn)" en 1996. --- Une inspiration cinématographique ou littéraire ? Une histoire mystique montée de toutes pièces ? Une simple référence à une chanson ? Quelles sont les origines des pseudonymes des artistes et groupes de l'histoire de la musique ? Tangui Horel vous raconte comment ces personnalités ont trouvé leurs noms aux origines parfois très surprenantes le mercredi à 16h45 sur Classic 21.