image podcast

Classic 21

-

Musique

Pseudo

Electric Light Orchestra : d'un petit orchestre électrifiant à du rock et pop modernes avec des sonorités classiques

2 min

| Publié le 30/08/23

Fin des années 60, alors qu’un groupe aux quelques succès d’estime se meurt, Electric Light Orchestra naît en fait des cendres de The Move, ("le mouvement" en français). Un nom qu’ils se sont donné parce qu’ils trouvaient que la scène musicale de l’époque était trop statique, tout se ressemblait trop. La musique de The Move ressemblait à celle d’un fan-club des Beatles. C’est autour de la personnalité de Jeff Lynne que la formation musicale va renaître de ses cendres. Le casting va beaucoup changer, surtout au début, mais l’intention musicale va en fait déterminer le nom du groupe. Un orchestre électrique, leur idée va être de prendre leur musique de base, une grosse influence des Beatles, du rock britannique des années 60 en fait, et d’y ajouter, ce qui s’appelait à l’époque, un Light Orchestra. Pourquoi Electric Light Orchestra ? Le trio avait un autre objectif, créer de la musique autour de quelque chose de plus symphonique, mélangeant rock, musique classique et références de science-fiction. Il combinait des instruments traditionnels du rock électrique avec des cordes et des instruments orchestraux. Mélangez les deux et vous avez votre Electric Light Orchestra. --- Une inspiration cinématographique ou littéraire ? Une histoire mystique montée de toutes pièces ? Une simple référence à une chanson ? Quelles sont les origines des pseudonymes des artistes et groupes de l'histoire de la musique ? Tangui Horel vous raconte comment ces personnalités ont trouvé leurs noms aux origines parfois très surprenantes le mercredi à 16h45 sur Classic 21.