Passer à la recherche
background

La Une

-

Info

Pour Yves Coppieters, il ne faut pas imposer la vaccination à la population

QR le débat

| Publié le 25/11/21 |

Disponible jusqu'au 25/11/2041

Sofie Merckx, députée fédérale PTB, et Yves Coppieters, épidémiologiste et professeur de la Santé publique, estiment en revanche qu’imposer une vaccination obligatoire pour tous, ou pour une partie de la population sera davantage néfaste qu’efficace. "Il faut distinguer la promotion de la vaccination, qui est très importante, de la vaccination qui, à mon avis, n’est pas un bon sujet de débat actuellement", déclare Yves Coppieters. "J’ai peur qu’ajouter un risque d’obligation vaccinale n’augmente le clivage dans la population et n'amène un peu de radicalisation par rapport aux autres mesures qu’il faut respecter, à savoir les gestes barrières et le port du masque. C’est avant tout un discours politique plutôt que scientifique puisque très peu de scientifiques dans le monde ont mis en avant qu’il fallait absolument mettre en œuvre une vaccination obligatoire pour les 18 ans et plus. Nous avons besoin de l’adhésion de tous sur les gestes que nous devons appliquer."