image podcast

Classic 21

-

Humour

Pointbarre

Bien avant l’affaire Weinstein et metoo, "Nine to Five" de Dolly Parton

4 min

| Publié le 05/10/23

Passer du statut de plus grand producteur d’Hollywood à celui de plus grand prédateur sexuel de l’histoire du cinéma…c’est l’affaire Weinstein. Le 5 octobre 2017 un tweet du New York Times allait mettre le feu aux poudres : 6 ans jour pour jour. Depuis une centaine de femmes ont affirmé avoir été victimes de harcèlement, d’agressions sexuelles ou de viols de la part de l’ancien producteur. Le 11 mars 2020, Harvey est condamné à 23 ans de prison. Ce scandale va amorcer un grand tournant en occident. Metoo va naitre, balance ton porc également. Si le monde du rock ou le monde tout court ne prônait pas comme message principale dans les années 60, 70 voire 80 l’égalité homme femme, une artiste américaine avait pourtant déjà amorcé le mouvement. Dolly Parton ! L'une des rares figures rassemblant les Américains de gauche et de droite, un subtil mélange de toc et d’authenticité qui déroute autant qu’il fascine. Nine to Five une titre écrit par elle et sorti en 1980 pour la BO de la comédie américaine 9 to 5, où Dolly campe avec Jane Fonda et Lily Tomlin un trio de secrétaires furax, bien décidées à se faire respecter. Dolly fait référence aux américaines des eighties qui sont tous les jours au poste, et qui n’auront jamais le crédit équivalent à leurs collègues masculins. "9 to 5" n'a déclenché aucun mouvement, mais a mis en avant le problème. Lorsque le soulèvement Metoo a pris forme, ce titre est aussi devenu un point de repère pour mesurer les progrès depuis les années 80 ! ---Le billet d'humeur de Delphine Pointbarre c'est la vision féminine du quotidien. La chronique qui vous apporte votre premier sourire du matinle le jeudi à 8h45 dans Coffee on the Rocks avec Raphael Scaini, sur Classic 21, votre radio Rock'n'Pop.