Passer à la recherche
background

Pascal Chanteur : "Les coureurs ont la chance d’être assis et le vent réduit la sensation de chaleur"

Tour de France

4 min

| Publié le 13/07/22 |

Disponible jusqu'au 14/07/2042

Interrogé par Jérôme Helguers, l’envoyé spécial de la RTBF sur le Tour de France 2022, Pascal Chanteur n’est pas inquiet pour les coureurs. "On a la chance de se retrouver dans les Alpes, en montagne, donc on sent moins la chaleur. De plus, il a toujours fait chaud au mois de juillet. Les anciens coureurs ont vécu ce phénomène de chaleur. Je me souviens d’une étape à Montauban où il faisait 46 degrés. Il y a aussi eu des études médicales réalisées par l’UCI qui ont montré que les coureurs cyclistes étaient moins impactés par la chaleur. On a la chance d’être assis et il y a également le vent qui réduit la sensation de chaleur… même s’il faut prendre en compte la réverbération du soleil sur la chaussée. Mais si on venait à être dans des conditions extrêmes, on prendra les mesures nécessaires pour la santé des coureurs et de l’ensemble des acteurs du Tour", a expliqué le Président de la CPA, l’association internationale des coureurs cyclistes professionnels.