Passer à la recherche
image podcast

Musiq3

-

Culture

Paris Impasse, Karin Borghouts, au Musée de la Photo à Charleroi.

Les culs-de-sac de Paris vus par une photographe d'architecture. Images au cordeau.

5 min

| Publié le 06/06/22 |

Disponible jusqu'au 07/06/2023

Karin Borghouts est née à Kapellen, en 1959. Elle a étudié la peinture et la sculpture avant de découvrir et de pratiquer la photographie. Le regard sur l’architecture et l’urbanisme est aiguisé par sa formation première. Photographe d’architecture, elle est un artiste constructeur ; les lignes droites et fuyantes, les formes et les volumes géométrisent l’image. Le compas dans l’œil, elle architecture sa perception en arpentant l’espace. Elle photographie bâtiments et sites dans l’espace public. Depuis 2011, elle documente la rénovation du "Musée royal des Beaux-Arts" d’Anvers. En 2012, elle réalise le projet "The House". Elle photographie les intérieurs calcinés de sa maison d’enfance qui avait subi un incendie. L’humain absent physiquement, sa présence est latente dans les lieux habités. "Paris Impasse" est une série de photos de culs-de-sac, réalisée entre 2011 et 2021. Karin Borghouts procède méthodiquement. Arrondissement par arrondissement, elle répertorie les rues sans issue de la capitale française. La ville compte plus de six cents impasses. Elle en photographie plus de quatre cent cinquante. Le travail technique à la chambre détermine l’approche rigoureuse de la photographe qui recourt aujourd’hui aux technologies numériques. La rigueur de la composition et l’absence de la figure humaine suscitent l’attention et la tension. Les éditions "Snoeck" ont publié Paris Impasse de Karin Borhouts, en 2020. Le "Musée de la Photographie" à Charleroi expose des photos de la série jusqu’au 18 septembre. Karin Borghouts au micro de Pascal Goffaux.