image podcast

La Première

-

Documentaires

Par Ouï-dire

Accorder, par David Christoffel

55 min

| Publié le 24/01/24

Si la tonalité du téléphone est de 440 Hz, c’est qu’il y a forcément un rapport avec le diapason des musiciens et les délibérations qui ont animé la communauté musicale au beau milieu du 19e siècle sur l’exacte hauteur qu’il s’agit de donner au diapason de référence. En France, c’est le 16 février 1859 que la hauteur musicale s’est trouvé fixée par décret. La volonté de standardiser une hauteur de référence est petit à petit devenue une sorte de nécessité industrielle, pour ne pas dire un enjeu à savoir quelle serait la première puissance mondiale à imposer son diapason. La chercheuse Fanny Gribenski a dressé l’histoire de l’étalon 440 Hz. Production David Christoffel - Métaclassique Photo : diapason 435Hz, Paris 1859