Passer à la recherche
image podcast

La Première

-

Documentaires

Par Ouï-dire

Façons de Voir : Vaisseau fantôme au Sterput/L’architecture du mépris

47 min

| Publié le 15/09/22 |

Disponible jusqu'au 15/09/2023

C’est une belle découverte visuelle et texturale que vous propose la galerie d’art le Sterput à Bruxelles. Jusqu’au 23 octobre, elle accueille le travail de l’artiste américain Cary Loren. Précurseur du mouvement punk, cofondateur du collectif d’artistes pluridisciplinaires Destroy all Monsters, cette exposition vous plonge dans l’univers de l’artiste et dans le monde du Fazine. Ici la microédition est reine et l’imagination n’a pas de limite. La plasticienne Marine Penhouët en est la curatrice et elle partage avec nous cette découverte qui a puissamment nourri et orienté son propre travail. Les musiques de cette première partie sont signées Cari Loren. Une rencontre ensuite avec Laurent Toussaint de l’association Articule, pour le projet Design for everyone. Il interroge l’aménagement de l’espace urbain bruxellois et notamment les dispositifs visant à en réguler les usages, notamment en empêchant les sans-abri d’y trouver refuge. Cette tendance, qui n’est pas propre à Bruxelles, a été décrite par le philosophe Mickel Labbé, qui développe le concept d’architecture du mépris, pour décrire ce phénomène. Réalisation Yves Robic