Passer à la recherche
image podcast

Musiq3

-

Culture

Ornamentum, bijoux d’artistes, dans l’écrin de la Villa Empain

Collection de bijoux d'artistes, de Diane Venet

10 min

| Publié le 20/11/22 |

Disponible jusqu'au 21/11/2023

La "Fondation Boghossian" accueille à la "Villa Empain" un prestigieux ensemble de bijoux d’artistes. La collection Diane Venet compte près de deux cents pièces. Leurs créateurs ne sont pas des joaillers de formation, mais des plasticiens de renom. Les bagues et les colliers, les boucles et les pendants d’oreilles, les broches et les bracelets, les tours de cou et les pendentifs scellent leurs alliances avec la création plastique. Les bijoux d’artistes Les concepteurs empruntent des chemins de traverse en créant des bijoux pour le plaisir de les offrir à des êtres chers et pour la joie de relever un défi. Ils se plient aux exigences imposées par un changement d’échelle. Le modèle réduit, pratique peu usitée, offre peu d’intérêt. Niki de Saint Phalle et Keith Haring ne font pas œuvre originale en reproduisant en petit un motif de leur lexique. En revanche, Bernar Venet en roulant une barre d’argent autour d’un doigt de l’aimée adapte son œuvre de sculpteur et produit une pièce singulière. La signature de l’artiste est identifiable, mais l’œuvre ne cède pas à la facilité de la simple déclinaison. Les matières Les matériaux de fabrication sont des métaux précieux, les plus fréquents sont l’or et l’argent, ou des matières inusuelles comme la peau de python employée par Sheila Concari dans la confection d’un collier ou les cordes peintes utilisées par Claude Viallat pour le tressage d’un collier coloré. N’en déplaise aux grands noms de l’Arte Povera, les défenseurs du principe de pauvreté recourent aux matériaux nobles, Jannis Kounellis à l’argent, Giulio Paolini, à l’or blanc 18kt et Giuseppe Penone, à l’or jaune 24 kt. Les courants de l’art moderne Des pièces historiques (Pablo Picasso, Max Ernst, Salvador Dali, Alexander Calder) achetées à Joan Sonnabend aux Etats-Unis aux commandes passées à des artistes contemporains, la collection illustre les grands courants de l’art moderne et contemporain. Le surréaliste Dali se met à l’heure de la montre molle. Victor Vasarely, le père de l’art optique, titille l’œil à travers des jeux d’optique. Les nouveaux réalistes, Arman et César, travaillent avec l’objet. Le premier réalise une accumulation de clous et le deuxième procède à une compression de bijoux d’enfance. L’art cinétique est illustré par des pièces de Pol Bury et de Jesus-Rafael Soto… Les correspondances entre les sens Une composition électroacoustique de Sheila Concari accompagne la découverte des vitrines précieuses. L’œuvre mêle les sons musicaux et réalistes (bruits) à la voix de la collectionneuse Diane Venet. La promenade est enrichie par le phénomène des synesthésies. Diane Venet au micro de Pascal Goffaux