background

La Une

-

Info

L'ultra-haute définition n'est pas encore au programme

On n'est pas des pigeons !

8 min

| Publié le 22/05/17

A l'aube du troisième millénaire, le monde de la télévision connaissait une révolution jamais vue depuis l'apparition de la couleur : l'écran plat débarquait dans nos foyers, renvoyant à la casse des millions de téléviseurs à tubes cathodiques devenus obsolètes. Avec ces nouvelles technologies, à plasma d'abord, puis à LCD, LED et OLED ensuite, la qualité d'image n'a cessé de s'améliorer, obligeant les producteurs de contenu à proposer un format de meilleure définition.  Si l'arrivée de l'ultra-haute définition, la 4K, n'a pas encore bouleversé le téléspectateur, c'est simplement parce que le contenu disponible dans cette qualité d'image (quatre fois supérieure à la HD) reste pour l'instant marginal.