Passer à la recherche
background

La Une

-

Info

Marc-Jean Ghyssels n'est pas favorable à l'abattage avec étourdissement préalable à Bruxelles

QR le débat

2 min

| Publié le 09/06/22 |

Disponible jusqu'au 09/06/2042

Le parti du député fait partie des groupes politiques qui ont refusé l’étourdissement ce 8 juin. Une décision qui pose question quand on sait que le PS wallon était favorable à cette technique il y a quelques mois encore. "Nous avons pris en compte la réalité bruxelloise qui est qu’une grande partie de la consommation de viande est principalement halal ou casher", justifie Marc-Jean Ghyssels. "Si nous votons ce texte et interdisons l’abattage sans étourdissement préalable, les mêmes bêtes qui sont produites en Wallonie seront abattues à Metz et à Roubaix puis repasseront la frontière. Rien ne sera réglé au niveau du bien-être animal. Par contre, nous aurons tué le marché de la viande à Bruxelles et une série de bouchers qui vivent au quotidien", affirme-t-il. Sans "juger" les décisions du PS wallon, le député bruxellois précise également que la suppression du halal en Wallonie a entraîné une considérable perte du marché dans la région. "Une majorité de vétérinaires disent que l’étourdissement est mieux. Des études de neurologues ont aussi expliqué qu’un égorgement bien pratiqué entraîne 20 à 30 secondes de souffrance chez le mouton."