Passer à la recherche
background

Loïs Openda ravi d'aller à la Coupe du monde : "Ma mère était fière, mon frère a failli faire un malaise"

Diables Rouges

3 min

| Publié le 10/11/22 |

Disponible jusqu'au 11/11/2023

Sélectionné pour la première fois en juin dernier, Loïs Openda a été intégré à la liste des 26 Diables rouges qui disputeront la Coupe du monde 2022. Le joueur de Lens est évidemment ravi. "Je suis très heureux de faire partie des 26", développe l'attaquant de 22 ans, contacté par Pierre Deprez. "J'étais sur le terrain, à l'entraînement (au moment de l'annonce de Roberto Martinez). Un kiné m'a demandé si j'étais sélectionné. Je ne savais pas donc on a regardé la liste sur son téléphone. J'étais le dernier nom des attaquants donc il y a eu un peu de suspense. Je suis soulagé et très heureux". "C'est un rêve de gosse", reprend Openda. "On regardait les Coupes du monde avec mon frère. Maintenant y participer en 2022 avec l'équipe que la Belgique a ... c'est vraiment un rêve qui devient réalité. Je dois me donner à fond pour rendre fière la Belgique. "J'ai reçu un message de ma maman qui était fière, de mon frère qui a failli faire un malaise. Avec mon frère on pensait beaucoup à ça. On jouait aux jeux vidéos, on regardait le Mondial à la TV. Une Coupe du monde, c'est quelque chose dont tout le monde rêve. Même mon frère qui n'est pas joueur de foot. Le coach (Franck Haise, ndlr) est sorti pour venir me féliciter, il était très content de moi. J'ai aussi reçu des félicitations de toute l'équipe, tout le staff et tout le RC Lens". La trajectoire d'Openda n'a pas été rectiligne. Joueur talentueux, il n'a pas réussi à percer à Bruges où il n'entrait pas dans les plans de Philippe Clement. "A cette époque-là, je ne pensais pas du tout arriver à l'équipe nationale. Je suis content de mon parcours. J'ai travaillé dur pour en arriver où j'en suis : Lens et avec une sélection pour la Coupe du monde."