background

Les sénateurs argentins rejettent la loi de légalisation de l'avortement

| Publié le 09/08/18

Les sénateurs argentins ont rejeté jeudi la légalisation de l'avortement dans le pays du pape François, mettant un terme aux espoirs des organisations féministes, alors que le projet de loi avait été approuvé par les députés en juin. Trente-huit sénateurs ont dit "non" au texte prévoyant l'Interruption volontaire de grossesse (IVG) pendant les 14 premières semaines de grossesse, 31 ont voté en faveur et deux se sont abstenus, selon les résultats officiels. Dans un pays où l’Église exerce une influence historique, renforcée par la présence d'un pape argentin à Rome, une majorité de sénateurs (37 sur 72) avaient fait connaître leur intention de voter contre le texte.