image podcast

Sciences et tech : elles prennent leur place - A la rencontre de Jeanne Boute, 36 ans, ingénieure en biomécanique

Les Grenades

20 min

| Publié le 06/03/23

Féministe engagée, cette ingénieure dans une usine pharmaceutique qui produit des médicaments à partir du plasma sanguin revendique la sororité pour faire entrer plus de femmes dans le monde masculin de l'ingénierie. Responsable d’une équipe d’ingénieur·es chez Prothya Biosolutions, dans cet épisode elle nous fait voyager entre les tuyaux, les citernes et les machines. Si aujourd’hui, elle s’épanouit dans sa carrière, en regardant en arrière, Jeanne Boute se souvient de comportements sexistes, que ce soit sur les bancs de l’université dans la faculté d’ingénierie où les étudiantes étaient très minoritaires ou dans ses expériences de travail. Pour elle, dénoncer ces agissements, c’est faire avancer la société. Aussi, pour encourager les carrières scientifiques, elle pointe l’importance de l’éducation, la nécessité de multiplier les role models et la prise en compte des stéréotypes de genre dans les recrutements. Fille de féministe, en tant que maman solo, elle tente désormais de transmettre ces valeurs de confiance en soi et en ses capacités à sa fille. Un portrait teinté de joie qui ouvre la voie.