image podcast

Musiq3

-

Culture

Serge Delaunay, Un journal intime, au Trinkhall

La voix d'un terrien à l'écoute de l'univers

13 min

| Publié le 15/01/24

Le "Trinkhall" à Liège présente jusqu’au 22 mars l’œuvre d’un créateur singulier qui a œuvré dans un atelier artistique pour personnes porteuses d’un handicap. Serge Delaunay est né à Charleroi en 1956. Il est entré au "Centre Reine Fabiola" de Neufvilles à l’âge de 22 ans où il a fréquenté l’atelier "Campagn’Art" jusqu’à son décès survenu en décembre 2021. Serge Delaunay dessine, sculpte et écrit. Il dessine au feutre noir sur des pages blanches des voitures et des fusées, des étoiles et des galaxies et il relate ses voyages intergalactiques. Un des grands moments de sa vie a été sa rencontre avec l’astronaute Dirk Frimout. Il écrit aussi des milliers de pages abordant ses domaines de prédilection : la mécanique automobile et la recherche spatiale. Il sculpte également des corps féminins, voluptueux et fantasmatiques. Serge Delaunay imagine que tous les hommes s’appellent Christophe et toutes les femmes Véronique. Une manière de nommer tout un chacun en sortant de l’anonymat l’humanité entière, mais aussi et surtout de personnaliser chacun et chacune sans établir de différence. Serge Delaunay brasse tout un univers dans ses mots et il dessine beaucoup d’engins mécaniques. Archives 2019 Pascal Goffaux