background

Le secret de la confession n'est pas absolu : un prêtre est condamné

JT 19h30

2 min

| Publié le 17/12/18

Un curé brugeois a été condamné pour ne pas avoir suffisamment pris en considération l’état de santé d'un homme qui s'était confessé auprès de lui. Cet homme souffrait d'une dépression et avait plusieurs fois exposé sa volonté de se suicider. Le tribunal a estimé que le secret de la confession n'est pas absolu, si une personne a besoin d'assistance.