Passer à la recherche
background

"Le cercle des rêveurs éveillés" d'Olivier Barde-Cabuçon

Chronique de Odile Vanhellemont

2 min

| Publié le 19/09/22 |

Disponible jusqu'au 16/09/2042

Bienvenue dans le Paris bourgeois des années folles, un melting pot artistique, politique, festif et empreint de liberté. Joséphine Baker fait un tabac et on se met de la cocaïne plein le nez pour danser le Charleston jusqu’au bout de la nuit. Et au milieu de tout ça, un suicide. Gabriel de la Biole n’a laissé derrière lui qu’une énigmatique note en lettres de sang : « Cette nuit, j’ai rêvé que je tuais quelqu’un, quand je me suis réveillé, j’ai réalisé que c’est moi que j’avais tuer ». Sauf qu’à l’hypothèse du suicide, son psychanalyste n’y croit pas. Et le Docteur Alexandre Santaroga est bien décidé à mener sa propre enquête. Il s’associe ainsi avec une jeune immigrée russe sans le sou, pour infilrer le très sélect Cercle des rêveurs éveillés, dont notre suicidé était membre.