Passer à la recherche
image podcast

La Première

-

Histoire

La Devotio Moderna : une autre forme de piété

Un Jour dans l'Histoire

34 min

| Publié le 24/11/22 |

Disponible jusqu'au 23/11/2023

Nous sommes en 1372, dans l’est des Pays-Bas. Gérard Groote, membre du clergé, connaît, depuis quelques temps, des ennuis de santé. Un jour, rapporte un observateur : « Il se sentit tellement mal, qu’il fit appeler le curé de la paroisse. Celui-ci apporta le Saint-Sacrement, à condition toutefois qu’il brûlât ses livres de magie. Le premier mouvement de Gérard fut de se rebeller : il refusa de se soumettre au curé qui s’en retourna sans lui avoir donné la communion. Inquiet de son état, Gérard examina lui-même son urine dont l’aspect lui fit pronostiquer un prochain trépas. Croyant sa mort imminente, il fit rappeler le curé, renonça à la magie et donna l’ordre de brûler les livres incriminés sur la place du marché, Op den Brink, centre de la vie publique de Deventer. » Gérard Groote ne mourut pas mais il fut transformé. Il vécut une véritable conversion, abandonnant ses biens matériels, se défaisant de la maison paternelle pour y installer une communauté de femmes pieuses : les sœurs de la Vie commune, sorte de religieuses laïques. Puis ce fut une maison d’homme : les frères de la Vie commune. Il s’agissait d’affirmer qu’il est possible de vivre religieusement sans règle ni vœux perpétuels. Nous sommes-là aux prémices de ce que l’on appellera la « Devotio Moderna », une forme moderne de piété qui va connaître son plus grand développement au XVe siècle, étendant son influence jusqu’en Allemagne et en France, avant de décliner au XVIe siècle. Un mouvement qui privilégie une spiritualité personnelle, détachée du conformisme de la vie religieuse collective. Quelles sont les influences, les sources de ce mouvement ? De quelle manière va-t-il se développer ? En quoi annonce-t-il la Réforme ? Quels sont ses héritiers ? Que reste-t-il, aujourd’hui, de la Devotio Moderna ? Invité : Benoît Beyer de Ryke, historien et philosophe, collaborateur scientifique à l’ULB.. Sujets évoqués : Réforme, Gérard Groote, clergé, Saint-Sacrement, Devotio Moderna, piété, spiritualité , religieux, Benoît Beyer de Ryke