Passer à la recherche
image podcast

La Première

-

Histoire

L’or de la guerre froide

Un Jour dans L'Histoire

35 min

| Publié le 12/10/22 |

Disponible jusqu'au 11/10/2023

Nous sommes le 4 février 1965, à Paris. Le général de Gaulle a fait convoquer la presse au palais de l’Elysée : il en va de l’équilibre du monde. Et en effet, devant les journalistes du monde entier, c’est à l’hégémonie du dollar qu’il va s’en prendre. Le dollar et son exorbitant privilège. de Gaulle a décidé d’en appeler au retour de l’or comme étalon monétaire international. Déclaration fracassante qui va valoir au président français le surnom de « Gaullefinger », en référence au film « Goldfinger », sorti peu de temps auparavant, dans lequel James Bond combat un criminel voulant voler l’or des Etats-Unis. De Gaulle devient, ainsi, le pilleur de Fort Knox, la réserve fédérale où le gouvernement américain entrepose son or depuis 1937. En quoi l’or est-il devenu un enjeu majeur de la guerre froide ? Un enjeu planétaire, non seulement entre l’Est et l’Ouest, mais aussi entre les Américains et leurs alliés… Invité : Arnaud Manas, chercheur associé à Paris I-Sorbonne, directeur du service du Patrimoine et des Archives de la Banque de France ? Auteur de « L’or de la guerre froide » aux éditions du Cerf.