image podcast

La Première

-

Histoire

L'Heure H

Mais où est passé le diamant “le Bleu de France” ?

40 min

| Publié le 29/11/23

Le Bleu de France. Voilà des années qu’il le cherche. Paul Miette, un as du cambriolage, se penche au-dessus du précieux trésor. Le souffle de son haleine fétide recouvre la pierre d’une légère buée. D’un bleu étincelant, elle l’hypnotise à l’instant même où il pose ses yeux sur elle. C’est l’effet qu’elle procure à quiconque à l’audace de l’approcher, et ce, depuis un peu plus d’un siècle. Celle qui fût arrachée au front d’une déesse, revendue à prix d’or au Roi-Soleil en personne, ne cesse depuis de crier vengeance. Ceux qui ont l’occasion d’effleurer du doigt sa magnifique composition ne le font jamais par hasard. C’est elle qui les choisit. N’allez surtout pas croire que Miette se trouve là par hasard ! Alors que la Révolution française bat son plein et que la guillotine sera bientôt actionnée à tour de bras, il vient de forcer les portes du Garde-Meuble royal, au cœur de Paris. Au nez et à la barbe de tous les soldats révolutionnaires qui se pressent sur la place de la Révolution toute proche. Lui et sa bande de complices ressemblent à l’équipage de Barbe-Noire après une bataille menée contre les soldats de sa Majesté le roi d’Angleterre. Les bottes pleines de boue, le bandit édenté reste planté au beau milieu de la caverne d’Ali Baba. Lentement, il ouvre le sac qu’il porte en bandoulière, se saisit délicatement du joyau, et vient le fourrer au fond. Il n’y pas un seul garde pour surveiller cet endroit qui contient tant de richesses. Le Bleu de France ne sera pas le seul à disparaître ce soir. Oh non, toutes les autres célèbres pierres vont suivre. Le Régent, le Sancy, le Miroir du Portugal, le Pitt… Toutes vont s’évaporer dans la froide nuit de fin d’été. Nous sommes le 11 septembre 1792, il pleut sur Paris. Il est 22h45 et c’est l’heure H de mon histoire.