Passer à la recherche
image podcast

La Première

-

Culture

L'Heure H

Néron et l’incendie de Rome

42 min

| Publié le 05/09/22 |

Disponible jusqu'au 04/09/2062

Il est 2h32 du matin, nous sommes le 18 juillet de l’an 64, à de Rome, centre du monde antique. La chaleur de cette nuit est étouffante, et la pleine lune qui se dessine dans le ciel semble donner au Circus Maximus une grandeur plus importante encore. Les étoiles y dansent dans ses alcôves et sur le sable de la piste. L’immense hippodrome, long de 600 mètres et large de 200, véritable création des Dieux, œuvre de Jupiter ou Mars, occupe une place de choix dans la plus grande métropole du monde. Lors des journées des Jeux du Cirque, près de 150 000 personnes s’entassent dans ses gradins… Comme un immense navire qui domine la ville, il veille sur les habitants qui vivent entre le Palatin et l’Aventin, deux des sept collines de Rome. Le quartier dort depuis déjà plusieurs heures, et seulement quelques badauds flânent à la lueur de la Lune. Aulus Caius est l’un d’entre eux. Le jeune homme, le nez dans les étoiles, observe la Voie Lactée, se questionnant sur le rôle que peuvent avoir Saturne et Mercure sur son quotidien. Le calme qui règne sur la ville ce soir est presque inhabituel, pense-t-il, et les rires des jeunes gens qui passent juste derrière lui ne le font pas changer d’avis. Essuyant machinalement la transpiration qui coule le long de sa nuque, il se rappelle qu’il n’a pas plu depuis des mois. En effet, les collines environnantes sont devenues jaunes. La verdure printanière est déjà loin. Abruti par l’atmosphère nocturne et sa chaleur étouffante, notre jeune héros s’assoit. Bientôt il s’endort…