Passer à la recherche
background

Vedia

-

Histoire

L'Album

Avec Clara Vanoverschelde et Julie Clausse

sous-titré

39 min

| Publié le 27/11/23

Clara à 26 ans. Elle est arrivée à Liège il y a 8 ans pour ses études de Logopédie à L’Université de liège. Diplômée logopède depuis 2020, spécialisée dans le handicap chez les enfants, elle continue son parcours avec un Master d’un an à HEC : HEC entrepreneurs. A l’issue de ce Master, elle intégra le Venturlab grâce auquel elle lance son asbl en octobre 2022 : L’Univers de RAPH’. Son projet consiste à faciliter la vie quotidienne des parents d’enfants en situation de handicap. Elle développe une plateforme digitale pour répertorier les solutions existantes en Wallonie et à Bruxelles, et fournir les informations relatives à celles-ci selon les besoins des parents. Cette plateforme est la première marche de plusieurs activités qui se développeront au fur et à mesure dans le but de faciliter toujours un peu plus la vie quotidienne de ces parents. Elle est restée en Belgique pour plusieurs raison : l’amour de la mentalité des gens, l’écosystème autour des jeunes entrepreneurs et d’un Liégeois pure souche. Julie Clausse une grande amoureuse de l'humain, et de la vie. Elle a étudié la sociologie des migrations et les sciences politiques, et elle a toujours été passionnée par les questions de justice sociale liées à la migration. Son parcours professionnel est jalonné d’expériences de terrain et de développement de projets culturels et sociaux, entre Liège, Bruxelles, Chios et Bekaa. Sa lutte quotidienne se déploie en trois directions : - La culture comme moyen de conscientiser, de rassembler, d’empouvoirer, à travers son travail de médiation interculturelle au CPAS de Saint-Josse, et à l’Espace Georges Truffaut. - L’action citoyenne pour observer, témoigner, sensibiliser, à travers ses actions au parc Maximilien, ainsi que dans les camps de réfugiés, en Grèce et au Liban. - La création de rencontres interculturelles : permettre de créer des ponts entre les individus, des projets, des institutions, qui ne se rencontrent pas. En 2019, elle co-fonde avec Elisa Léonard et Lara Leroy l’association Interra, qui a pour objectif de créer des espaces de rencontre entre personnes nouvellement arrivées et personnes locales, via la mise en valeur des compétences, intérêts et passions de chacun.e. L’objectif est de lutter contre le racisme et de favoriser l’inclusion des personnes nouvellement arrivées. Pour Julie, à l'image de ce que Newton relevait : "Les hommes élèvent trop de murs et ne construisent pas assez de ponts."