background

Féminicide : le pouvoir d'attraction des bourreaux

JT 13h

2 min

| Publié le 29/11/19

Une nouvelle femme victime de la violence conjugale. Elle s'appelait Marielle, avait 40 ans et malgré de nombreux faits de violence, elle était retournée chez son compagnon. Une fois de trop. Le procureur du Roi de Namur s’interrogeait sur l'aide apportée aux femmes battues : comment les aider quand elles sont ainsi sous emprise ? Rencontre avec une victime qui nous explique à quel point c'est difficile de s'éloigner.