image podcast

Classic 21

-

Musique

Jean-Jacques Burnel des Stranglers, ses tranches de vie bien tranchantes

L’incroyable rencontre de Lemmy (Motorhead) avec Jean-Jacques Burnel (Stranglers)

3 min

| Publié le 22/09/23

En 1977, Jean-Jacques Burnel a finalement trouvé un endroit pour vivre. Avec le succès grandissant, chacun des membres des Stranglers a pu trouver un logement à Londres, en payant un loyer. Fini les squats, fini les copains qui les hébergeaient. Jean-Jacques partageait un appartement dans le West Hampstead avec Wilko Johnson, le guitariste de Dr Feelgood, sa maîtresse Maria, ainsi que Sue, qui travaillait pour les Sex Pistols. Une nuit, il fut réveillé vers 3 heures du matin par quelqu’un qui frappait la porte avec insistance. Énervé, il ouvre et face à lui, il y avait ce mec qu’il reconnaissait mais qu’il n’avait jamais rencontré. C’était Lemmy Kilmister, leader de Motorhead, un très bon copain de Wilco… Leur dernière rencontre date de 2015 au festival de l'Eden Project, en Cornouailles. --- Le bassiste emblématique et leader des Stranglers a écumé sans cesse les scènes et les studios depuis les années 70 en connaissant autant de déboires que de succès. Sans langue de bois, Jean-Jacques Burnel nous raconte les moments qui ont compté dans sa bouillonnante carrière, des coulisses de la période punk à celles de la pop des années 80…, jusqu’à la dernière tournée du groupe. Tranches de vies, tranchantes, dans Coffee on the Rocks le vendredi à 7h45, sur Classic 21, la radio rock'n'pop.