image podcast

Un jeune sur trois a déjà diffusé l’image d'une personne nue sur internet sans son consentement

Reportage de Marie-Laure Mathot

1 min

| Publié le 18/11/23

C’est une action qui est parfois faite pour rigoler mais qui peut faire de sacrés dégâts : la diffusion d’images de "nus" sans que la personne présente sur les images ne soit d’accord. Et c’est une action qui est en fait assez courante : un jeune sur trois a déjà diffusé du contenu dévoilant l’intimité d’une personne sans son consentement. C’est ce qu’il ressort d’une étude réalisée par l’Université d’Anvers, l’Université de Liège et de l’UCLouvain Saint-Louis Bruxelles après avoir interrogé 2819 jeunes Belges de 15 à 25 ans. Ce sont plus souvent les garçons qui sont les auteurs de cette diffusion : ils sont en fait deux fois plus susceptibles que les filles à diffuser des images de nus sans consentement.