background

Mausolées de Tombouctou: un djihadiste malien responsable de 2,7 millions d'euros de dégâts

1 min

| Publié le 17/08/17

La Cour pénale internationale (CPI) a déclaré ce jeudi que le djihadiste malien Ahmad al Faqi al Mahdi avait provoqué pour 2,7 millions d'euros de dégâts en faisant détruire les mausolées de Tombouctou, dans le nord du Mali, en 2012, et ordonné le versement de dédommagements aux victimes. "La chambre ordonne des réparations individuelles, collectives et symboliques pour la communauté de Tombouctou, reconnaît que la destruction des bâtiments protégés a causé de la souffrance aux personnes à travers le Mali et la communauté internationale et estime M. Mahdi responsable pour les réparations à 2,7 millions d'euros", a déclaré le juge Raul Cano Pangalangan dans la lecture de son ordonnance.