background

Les conditions de vie sur le Sea-Eye

| Publié le 05/04/19

L'Italie a écrit à l'Allemagne pour lui demander de "s'occuper du problème" d'un navire de l'ONG allemande Sea-Eye qui fait route vers Lampedusa après avoir secouru des migrants au large de la Libye, a indiqué jeudi Matteo Salvini, en dénonçant le rôle des ONG en Méditerranée. L'Italie a écrit au ministère allemand des Affaires étrangères, pour affirmer que "le bateau est de propriété allemande, avec un drapeau allemand, un équipage allemand", donc que "c'est un problème à eux, ils doivent le résoudre", a déclaré le ministre de l'Intérieur italien, en marge d'un G7 réunissant ses homologues à Paris. Matteo Salvini a souligné avoir lui-même écrit au capitaine du navire pour lui spécifier qu'il "ne (le) laissera pas entrer dans les eaux territoriales italiennes". Le navire Alan Kurdi de l'ONG allemande Sea-Eye a secouru mercredi 64 migrants dont des femmes et des enfants qui avaient appelé à l'aide alors qu'ils se trouvaient sur une embarcation de fortune au large de la Libye. Il se dirige vers l'île italienne de Lampedusa.