background

Ex-espion empoisonné: l'Australie expulse à son tour deux diplomates russes

| Publié le 27/03/18

L'Australie a annoncé ce mardi l'expulsion de deux diplomates russes, dans le cadre de représailles coordonnées du camp occidental à l'empoisonnement d'un ex-espion russe en Grande-Bretagne, attribué par Londres à la Russie. Le Premier ministre australien Malcolm Turnbull a déclaré que ces deux diplomates russes étaient "des agents de renseignement non déclarés" et avaient sept jours pour quitter l'Australie. "Cette décision reflète la nature choquante de l'attaque, la première utilisation offensive d'armes chimiques en Europe depuis la Deuxième guerre mondiale, avec une substance mortelle dans une zone habitée, mettant en danger un nombre inconnu de personnes", a affirmé le Premier ministre. Traduction: "Bonsoir. Aujourd'hui l'Australie va expulser deux diplomates russes. Nous agissons avec 23 autres pays dans le monde en réponse à l'attaque à l'arme chimique à Salisbury au Royaume-Uni le 4 mars" "