background

Donald Trump, notes à la mains, reçoit des victimes de tueries scolaires

| Publié le 22/02/18

"Si un enseignant est adepte des armes, il pourrait mettre fin à une attaque très rapidement", a déclaré mercredi le président américain Donald Trump lors de sa séance d'écoute des familles des victimes et rescapés de la fusillade qui a fait 17 morts la semaine dernière dans un lycée de Floride. Les professeurs concernés porteraient leur arme de façon dissimulée et suivraient une formation spéciale préalable, a précisé le président, sans annoncer de décision tranchée sur cette question éminemment controversée. "Évidemment, cela s'appliquerait uniquement aux enseignants pouvant manier une arme", a-t-il concédé.