background

Vivacité

-

Régions

A qui sera destinée l’écharpe géante des tricoteuses d’Hérinnes ?

Hainaut Matin

4 min

| Publié le 07/11/23

Quelques dizaines de mètres de long, des centaines de pelotes de laine, de longues heures de travail … Pourquoi des tricoteuses d’Hérinnes et de la région près de Pecq, entre Tournai et Mouscron entrecroisent-elles des fils de laine pour façonner une écharpe de 40 m de long et 80 cm de large ? L’ouvrage conséquent n’est pas courant. Il pourrait être destiné à un géant au « gros cou » qui craint l’hiver mais il n’en n’est rien. La destiner à un quelconque usage familier comme un tapis, une couverture ou autre ne serait pas envisageable tant le tricot ne s’adapterait pas à nos pièces et meubles. Point de défis caritif non plus. Comme l’explique Muriel Delplanque, l’une des responsables de l’atelier « tricot » et du projet, l’écharpe géante sera posée sur une éolienne du village qui fêtera ses quinze ans dans les prochains mois. L’idée émane d’une rencontre qui a donné fruit à cette idée singulière. L’accrochage est prévu l’an prochain, lorsque les tricoteuses auront finalisé leur ouvrage. Interviendront alors d’ingénieux acrobates qui auront trouvé le moyen d’accrocher le lainage de plusieurs dizaines de kilos au mat du moulin à vent 2.0, sans entraver le mouvement de ses ailes au fil du vent.