Passer à la recherche
image podcast

La Première

-

Histoire

Gerard Philipe

Un Jour dans l'Histoire

34 min

| Publié le 18/11/22 |

Disponible jusqu'au 17/11/2023

Nous sommes le 25 décembre 1959, à Paris, dans le 6e arrondissement. Quelques jours avant son trente-septième anniversaire celui que l’on surnommait « le prince d’Avignon » tire sa révérence, au 17 de la rue de Tournon. Gérard Philipe n’éclairera plus de sa ferveur la Cour d'honneur du Palais des papes, la prestigieuse scène du festival fondé, douze ans plus tôt par Jean Vilar. Le Festival d’Avignon ou l’acteur joua, sous la direction de Vilar, « Le prince de Hombourg », d'Heinrich von Kleist, et entra ainsi dans la légende. La mort de celui qui incarna « Le Cid » sur les planches du monde entier, Fabrice Del Dongo dans l’adaptation, au cinéma, de « La chartreuse de Parme » et Julien Sorel dans « Le rouge et le noir », sa mort provoque une tristesse profonde par-delà les frontières. Gérard Philipe n’était pas une star, il était bien plus que cela, il était entré dans le cœur de celles et ceux à qui il avait donné accès aux grands textes, aux sentiments puissants, à toutes la richesse des émotions. L’adulé et inoubliable « Fanfan la tulipe » du septième art est indissociablement lié à l’aventure du TNP, le Théâtre national populaire, dont la mission était de développer une politique de spectacles de qualité, destinés au plus grand nombre. Gérard Philipe aurait eu 100 ans le 4 décembre prochain. Retrouvons-le, lui et ses camarades, au travers des archives de La Sonuma, dans une séquence réalisée par Laurence Ayrianoff…