image podcast

La Première

-

Culture

Entrez sans frapper

Ovidie sur Valerie Solanas

89 min

| Publié le 24/05/24

Qu'est-ce qui a poussé l'Américaine Valerie Solanas à vouloir tuer Andy Warhol en 1968 et à écrire un manifeste prônant l'éradication des hommes ? Ovidie revient sur la vie violentée de cette intellectuelle féministe radicale dans son docu "J'ai tiré sur Andy Warhol - Scum Manifesto", à voir sur arte.tv. Dès 11h30, retrouvez la « Bagarre dans la Discothèque » avec Hélène Maquet et Xavier Vanbuggenhout. Et dès midi : Les sorties BD de Xavier Vanbuggenhout : - « Dog Biscuits » d'Alex Graham (Presque Lune) - « On est en finale » de Camille Blandin (Misma) - « Sacré Dieu ! » de Frédéric Lenoir et Anne Lise Combeaud (Rue de Sèvres) La réalisatrice, journaliste, écrivaine et actrice française Ovidie pour le docu "J'ai tiré sur Andy Warhol - Scum Manifesto", à voir sur arte.tv jusqu'au 25 octobre. Le 3 juin 1968, à la Factory, elle a blessé grièvement Andy Warhol de plusieurs coups de feu, gagnant ironiquement le quart d'heure de célébrité qu'il promettait à tous. Connue à l'époque en tant qu'actrice, Valerie Solanas se définit comme une autrice. Elle a achevé en 1967 un brûlot misandre, Scum Manifesto, le premier terme signifiant Society for Cutting up Men, en français "société pour tailler les hommes en pièces" (ou pour les émasculer). Un texte écrit "du plus profond des marées puantes du patriarcat", dit-elle. Née en 1936 dans le New Jersey, elle en connaît un rayon sur la domination masculine. Battue par son grand-père, violée par son père - un inceste dont naîtra une fille qu'on fera passer pour sa sœur -, elle met au monde à 16 ans un fils, possible fruit d'une étreinte avec un marin de passage. Cette jeune fille intelligente se rebiffe alors, et cède le bébé à un couple infertile en échange de la prise en charge de ses études à l'université. Elle en sort avec une licence de psychologie et un profond rejet du sexisme académique. Direction New York où, dans l'effervescence de Greenwich Village, elle vivote, écrit et se prostitue. En mal de reconnaissance, elle fréquente Andy Warhol et sa cour, jouant dans ses films contre un cachet de misère. Elle se sent exploitée par l'artiste, et par son éditeur, qui lui a extorqué les droits de Scum Manifesto. Il ne publiera le texte qu'à la faveur du scandale. "Machins Machines" d'Hélène Maquet : ChatGPT et la voix de Scarlett Johansson.

Casting et équipe

Animateur

Eric RUSSON