background

La Première

-

Culture

Entrez sans frapper

Raphael pour son nouveau spectacle "Bande Magnétique"

13 min

| Publié le 14/11/22

Raphael pour son nouveau spectacle "Bande Magnétique", à voir au Cirque Royal à Bruxelles le 18 janvier prochain. Une cabine de prise de son est posée au milieu de la scène. Des techniciens s’affairent à des branchements. Des bruits de forêts. Raphael entre sur scène, il y a un piano droit, un vieil ampli avec une guitare électrique dans un étui. Trois magnétos à bandes. Une pile de bandes. Raphael pose son tabouret, s’assied au piano, commence à chanter, les magnétos se mettent à tourner. Depuis sa cabine sur la scène, un étrange ingénieur du son dirige la séance. Raphael est interrompu, questionné par l’ingénieur, sommé de montrer ce en quoi il croit , d’aller plus loin dans l’intimité de ces chansons, d’améliorer ses versions. S’agit-il d’un réenregistrement live de ses anciens albums, l’enjeu ne serait-il pas en réalité bien plus important ? "J’ai toujours rêvé de proposer autre chose qu’un concert, éternelle géographie du chanteur et son groupe qui l’accompagne, l’idée de « Bande magnétique » est de revisiter toutes ces chansons, de différentes périodes à partir des pistes studios originales réorchestrées en live et envoyées dans des magnétos à bandes par un ingénieur du son un peu particulier qui connaîtrait intimement le contexte de ces chansons, le vrai, le faux, aurait accès à des informations qu’il ne peut pourtant pas connaitre, ne se privant pas de les partager, permettant une mise en abyme aussi amusante que troublante".