Passer à la recherche
image podcast

La Première

-

Culture

Entrez sans frapper

Voyage au cœur du Mississipi

89 min

| Publié le 17/01/23 |

Disponible jusqu'au 16/01/2024

Christian Montès publie "Le Mississipi : Le cœur perdu des États-Unis" et nous invite à descendre ce fleuve, du Minnesota jusqu'au delta en Louisiane. Il y évoque les paysages divers, les villes qui le bordent, les populations qui y vivent, et même les oiseaux migrateurs qui le survolent... « Bagarre dans la Discothèque » à 11h30, avec Nicolas Herman et Gorian Delpâture. Et dès midi : L'objet Pop de Nicolas Herman : Le Scrabble. Christian Montès, professeur des universités en géographie à l'Université Lyon 2, pour son livre "Le Mississipi : Le cœur perdu des États-Unis" (CNRS Éditions). Le Mississippi est très important dans l'histoire et l'imaginaire des États-Unis, que l'on pense à Mark Twain, à Bessie Smith, au blues, à l'esclavage, aux bateaux à aubes. À tel point que dresser le portrait du Mississippi, c'est aussi en partie faire celui de la nation américaine. Pourtant, si le Mississippi, qui traverse le pays du nord au sud, est au cœur géographique des États-Unis, il semble à la marge en termes politiques, économiques ou sociaux. Le Mississippi est-il pour autant le cœur perdu des États-Unis?? Ce serait répondre hâtivement et faire fi du renouveau des cultures amérindiennes, de la richesse patrimoniale qui attire nombre de touristes, et de la présence de pôles économiques forts comme les Twin Cities. Christian Montès nous invite à descendre ce fleuve, du Minnesota jusqu'au delta en Louisiane, évoque les paysages divers, les villes qui le bordent, les populations qui y vivent, et même les oiseaux migrateurs qui le survolent. Il nous introduit également aux nombreux défis contemporains tels que le racisme persistant, les fortes inégalités et la pauvreté, la pollution engendrée par les hydrocarbures et la pétrochimie, mais aussi les crues que l'on tente de contenir et les phénomènes climatiques violents tels que Katrina. Le coup de coeur de Gorian Delpâture : "Abondance" de Jakob Guanzon (La Croisée). « Tout ce qui comptait, c'e¿tait ce petit garc¿on. » Henry et son fils Junior dorment dans leur pick-up et se lavent dans les toilettes des McDonald's. Avant, Henry avait pourtant un toit au-dessus de sa tête, un boulot, une vie de famille et l'espoir des jours heureux. Mais l'Amérique ne pardonne pas. Henry a tout perdu et se bat pour son enfant. Demain, Henry a un entretien d'embauche. Il peut s'en sortir. Il doit s'en sortir. Alternant souvenirs et présent tendu à l'extrême, Abondance est le roman de cette nouvelle Amérique sauvage, celle des laissés-pour-compte et de l'essence trop chère, où la vie ne tient qu'à quelques dollars. Avec Henry et Junior, Guanzon nous offre le déchirant chant d'amour d'un père pour son fils au cœur d'une famille philippino-américaine. Par sa prose évocatrice et la finesse de son regard, dans la lignée naturaliste de Douglas Stuart et David Joy, Jakob Guanzon fait une grande entrée en littérature.

Casting et équipe

Animateur

Jérôme COLIN