Passer à la recherche
background

La Première

-

Culture

Entrez sans frapper

Spéciale Akira Kurosawa

90 min

| Publié le 15/09/22 |

Disponible jusqu'au 14/09/2023

Rashomon (Lion d'or à la Mostra de Venise en 1951), Kagemusha, l'Ombre du guerrier (Palme d'Or à Cannes en 1980), Les Sept Samouraïs, Barberousse, Ran, Dersou Ouzala... Akira Kurosawa est l'un des cinéastes japonais les plus célèbres et influents de l'histoire. On en parle avec notre spécialiste cinéma, Dick Tomasovic. « Bagarre dans la Discothèque » à 11h30, avec Myriam Leroy et Sébastien Ministru. Et dès midi : "Le Classico" de Sébastien Ministru : "Le Portrait de Dorian Gray" d'Oscar Wilde. « Au centre de la pièce, fixé à un chevalet droit, se dressait le portrait en pied d'un jeune homme d'une extraordinaire beauté physique, devant lequel, à peu de distance, se tenait assis le peintre lui-même, Basil Hallward, celui dont, il y a quelques années, la disparition soudaine a, sur le moment, tant ému le public et donné lieu à d'étranges conjectures. » Or Dorian Gray, jeune dandy séducteur et mondain, a fait ce voeu insensé : garder toujours l'éclat de sa beauté, tandis que le visage peint sur la toile assumerait le fardeau de ses passions et de ses péchés. Et de fait, seul vieillit le portrait où se peint l'âme noire de Dorian qui, bien plus tard, dira au peintre : «Chacun de nous porte en soi le ciel et l'enfer.» Et ce livre lui-même est double : il nous conduit dans un Londres lugubre et louche, noyé dans le brouillard et les vapeurs d'opium, mais nous ouvre également la comédie de salon des beaux quartiers. Lorsqu'il parut, en 1890, il fut considéré comme immoral. Mais sa singularité, bien plutôt, est d'être un roman réaliste, tout ensemble, et un roman d'esthète - fascinants, l'un et l'autre, d'une étrangeté qui touche au fantastique. Spéciale Akira Kurosawa, à l'occasion de la rétrospective du 16/09 au 19/11 à la Cinematek à Bruxelles. Akira Kurosawa est le réalisateur le plus populaire du pays du soleil levant. Son oeuvre fascinante a marqué toutes les générations des soixante dernières années. Près de trente ans après son dernier film, son œuvre résiste encore à l'épreuve du temps. La Cinematek présente une vue d'ensemble de son œuvre, qui compte pas moins de 30 titres, complétée par une série de films en lien à son travail. On en parle avec Dick Tomasovic, chargé de cours en histoire et esthétique du cinéma et des arts du spectacle à l'ULg. "Inspiré de faits réels" de Franck Istasse : Massacre à la tronçonneuse, Psychose et le Silence des agneaux : trois films qui s'inspirent de Ed Gein, un tueur en série et voleur de cadavres américain qui se faisait des vêtements avec la peau de ses victimes, avait déterré sa mère, et buvait dans des crânes...

Casting et équipe

Animateur

Jérôme COLIN